Home / Economie / Business / Un membre affilié de l'ONU plaide non coupable dans une affaire de fraude liée à la crypto-monnaie

Un membre affilié de l'ONU plaide non coupable dans une affaire de fraude liée à la crypto-monnaie

Asa Saint Clair, présumée présidente de World Sports Alliance, a plaidé non coupable de fraude au fil de fer.

Moins de deux semaines après que les autorités américaines ont annoncé le lancement de procédure pénale contre Asa Saint Clair, présumé président de la World Sports Alliance, affilié factice des Nations Unies, le défendeur a présenté son plaidoyer devant le tribunal du district sud de New York.

Le défendeur a plaidé non coupable à des accusations de fraude par fil dans le cadre d’un stratagème frauduleux de crypto-monnaie.

En outre, le juge Wang a accepté de modifier les conditions de cautionnement pour Saint Clair.

Le cautionnement actuel, établi par le juge Wang, est de 500 000 dollars et doit être garanti par deux personnes financièrement responsables. Le gouvernement souhaiterait que soit ajouté une condition par laquelle l'un des signataires accepte également d'autoriser la confiscation de son domicile si Saint-Clair viole les conditions de sa libération.

Le 13 novembre 2019, le juge a ordonné que les conditions de la mise en liberté sous caution soient modifiées de manière à inclure le beau-père du défendeur affichant son domicile à titre de garantie supplémentaire au plus tard le 22 novembre 2019. Le défendeur peut être libéré dès que toutes les conditions fixées par le juge magistrat sont remplies. Wang.

Saint Clair aurait participé à un stratagème visant à inciter les victimes à consentir des emprunts liés au lancement de la devise numérique IGOBIT par World Sports Alliance, une organisation qui prétendait se consacrer à la promotion du développement international par le sport, et à des promesses fausses aux investisseurs de garantir des rendements et une participation dans IGOBIT.

Selon les allégations de l’acte d’accusation et de la plainte, de 2017 à septembre 2019, Saint Clair a sollicité des investisseurs pour le lancement d’IGOBIT à travers les retours d’investissements promis et des représentations concernant les projets de développement de World Sports Alliance dans le monde.

En réalité, World Sports Alliance n’a participé à aucun projet de développement international et Saint Clair n’a pas affecté de fonds d’investisseurs à IGOBIT. Saint Clair a plutôt affecté ces fonds à d'autres entités contrôlées par lui et par des membres de sa famille, ainsi que pour payer ses dépenses personnelles, notamment les dîners dans les restaurants de Manhattan, les billets d'avion et les achats en ligne.

La peine maximale encourue pour fraude est de 20 ans de prison.

Source

About admin

Voir aussi

Bitcoins et échos en pierre du passé

newstrotteur-fr 50 minutes environ Cryptomonnaie 30 Vues …